7 novembre 2011

Lettre aux spectateurs de Geneviève Gagnon

Je suis en coulisse et j’attends……J’entends les gens chuchoter en attendant que le spectacle commence et je savoure ce moment tant attendu….Juillet 2010 : mon rêve se réalise enfin, mon premier one woman show! Ma première fois à faire un spectacle complet et les gens dans la salle sont venus ME voir! WOW! Existe-t-il moment plus merveilleux!? J’entre dans mes pensées et me dit : qui aurait cru…..

Je suis très très jeune et je veux que mon père me fabrique un micro avec une balle et un fil! Je veux parler aux gens et j’adore l’attention qu’on me donne lorsque je prends ce micro dans mes mains. Je l’avais dans mes mains des journées de temps! Étant fille unique, je m’adressais à des publics imaginaires, je chantais, je récitais des monologues appris dans mes cours de diction! Mon père me regardait et forçait la visite à m’écouter. J’adorais!

À l’école, je goûte à la joie de faire rire, les gens se collent à moi car ils attendent toujours une anecdote, une histoire banale, bref, ils aiment m’écouter et me le demande sans arrêt! Quel beau feeling que de voir un auditoire de salon rire aux larmes! Je suis pensionnaire la majeure partie de ma vie j’ai alors un public au dortoir même le soir, mon but ultime est de faire rire même si cela m’apporte des ennuis!

Arrive le secondaire, années 80, adolescence, je ne pogne pas avec les gars mais j’ai des tonnes d’amis, je suis souvent amoureuse en cachette. Les gars sont avec moi des soirées de temps mais quand arrivent « les slows », ils demandent à mes amies pendant que moi je vais chercher les manteaux. Je comprends alors qu’ils sont avec moi car ils me trouvent drôle.

Nous sommes en 1985, il y a un show étudiant dans lequel je fais une prestation de ballet-jazz (je faisais tout pour être sur une scène) et arrive sur scène Anthony Kavanah qui présente un show où le monde s’écroule de rire.WOW! Je veux faire comme lui. Je ne me souviens plus trop de l’année, mais pas longtemps après on apprend qu’Anthony fera une prestation dans le cadre d’un nouveau festival qui se nomme le Festival Juste pour Rire et sera présenté au St-Denis. Nous nous ramassons une gang et nous allons dans la salle l’encourager. À ce moment précis je me dis que ce qui lui arrive est la plus belle chose qui pourrait m’arriver mais comment s’y prend-on? Ce rêve pour moi reste inatteignable!

Je deviens maman dans la jeune vingtaine et je construis ma vie en laissant ce rêve derrière. Je deviens cadre chez Bell et j’adore mon travail. C’est moi qui organise des spectacles afin de ramasser des fonds pour les partys de Noël et je suis rassasiée de faire de la scène de cette façon!

Février 2002 : Mes employés arrivent à mon bureau en me disant qu’il y a un concours à l’émission « Lécuyer », un talk-show en fin de soirée sur les ondes de Radio-Canada. « Si tu as toujours été le clown de ta gang et rêvé de faire de l’humour, ce concours s’adresse à toi! Tu dois envoyer un numéro de 5 minutes! » qu’ils me lancent. J’écris alors mon tout premier numéro qui est : Le Gynécologue! Je place des chaises dans une salle de conférence et, à l’heure du dîner, j’invite les gens à prendre place pour l’enregistrement de mon numéro. J’envoie la cassette. J’ai gagné ce concours! J’ai la piqûre et mon aventure débute!

Juillet 2010:Les lumières s’éteignent, j’ai un VRAI micro dans les mains et j’entends une voix dire pour la première fois : Mesdames et messieurs veuillez accueillir Geneviève Gagnon!

J’aurai l’immense plaisir de vous présenter ce spectacle le 12 novembre au Cabaret-théâtre du Vieux-Saint-Jean!

Genevieve Gagnon

httpv://www.youtube.com/watch?v=77it8oGUOYU&feature=channel_video_title

À propos de Genevieve Gagnon

Geneviève Gagnon est humoriste. Elle nous présente son premier one-woman-show.
Cette entrée a été publiée dans Lettre aux spectateurs, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.
0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *