19 mars 2011

Le brun éclatant de Bernard Adamus

Ça fait pourtant près de deux semaines, mais je commence à peine à retoucher le sol. Car voyez-vous, BERNARD ADAMUS m’a donné un coup de poing musical en pleine “gueule” et je vois encore des étoiles !!
BANG !
AYOYE !
Bizarrement il y a eu autres choses depuis.

TRICOT MACHINE en version JEUDIS SHOWS. Ils sont toujours aussi sympathiques, attachants, amusants et ont un don certain pour la mélodie. Catherine Leduc et Matthieu Beaumont me charment chaque fois… Quand Matthieu se lance dans sa jolie pièce SUPER ORDINAIRE, on peut entendre ici et là quelques rires répondre à ce texte plutôt cocasse, alors que de mon côté y’a toujours un début de larme qui pointe à mon oeil droit et mon cerveau qui me tire légèrement vers le bas en essayant de me faire croire que c’est un peu moi.

TRICOT MACHINE. La foule y était, le plaisir était intense, les émotions aussi…

(Mais Adamus…)

Ma saison de théâtre a aussi continué de chuchoter méchamment à mon oreille qu’elle tire à sa fin bientôt. C’EST NOTRE CHANSON est venu “jazzer” mon samedi soir avec un impressionnant tour de chant de la part de LUC GUÉRIN et CATHERINE SÉNART… Encore là, la foule y était, l’intensité aussi et la magie du théâtre a bien opéré.

(Mais Adamus…)

Rien de comparable à l’ecchymose que m’a laissée le “show” de Bernard et sa bande dans ma tête.

Les attentes étaient grandes dans mon cas. Depuis l’étonnant UN TOI DANS MA TÊTE du grand LUC DE LAROCHELLIÈRE, aucun disque n’avait tourné autant dans mon “I-BIDULE”.

Je ne pouvais donc rater ce rendez-vous.

On m’avait chuchoté que ce serait plein. On y était donc tôt. Le vin était délicieux, la compagnie de celle que j’aime et d’amis de grande valeur comblait à merveille l’attente de la “bête”.

Et puis il s’est pointé… Et le feu a pris dans la cabane !

Adamus au centre, assis sur sa chaise. Ses quatre musiciens, en demi-cercle, penchés sur lui, donnaient l’impression que la scène de notre Cabaret était minuscule. Trop petite…

La foule, immense, chantait tout. Criait. En redemandait. Bernard a même lâché à un moment donné un : “Attachez-les quelqu’un!!”. Mais à part avec des chaînes, je ne vois pas comment il nous aurait contenus.

C’était éclaté, électrique… Magique !

J’ai lu un jour PATRICK GAUTHIER, chroniqueur culturel pour RUE FRONTENAC, écrire que quiconque voulait faire de la chanson au Québec se devait de voir les CHARBONNIERS DE L’ENFER. J’y crois.

J’ajouterais à ça aujourd’hui que ces mêmes gens devraient… Que dis-je DOIVENT s’acheter l’album BRUN de BERNARD ADAMUS et ensuite aller voir L’INCROYABLE transposition qu’il en fait sur scène…

Hallucinant !

Quelque chose me dit qu’on nous le ramènera bientôt en version intégrale. C’est comme rien, on peut pas en rester là !

f_marchesseault@hotmail.com
www.facebook.com/francois.marchesseault

À propos de Francois Marchesseault

Théâtre, musique, cinéma et littérature, je suis un passionné de culture. Abonné du théâtre à la SPEC depuis déjà plusieurs années j'y ai vu toutes les pièces présentées depuis la saison 2008-2009... J'y ai ovationné avec sincérité les pièces MY FAIR LADY, TÉNOR RECHERCHÉ, UNE VRAIE FAUSSE COURSE À LA CHEFFERIE et RAIN pour en nommer que quatre sur ohhhh combien ! En musique et en chanson, de l'OSM en passant par les CHARBONNIERS DE L'ENFER, TOOL, COLDPLAY, KATERINE et PIERRE LAPOINTE, j'ai à ce jour usé mes mains et ma voix dans des centaines de spectacles. Au cinéma, j'ai été surtout happé par les caméras de JEAN BECKER, WOODY ALLEN, CHRISTOPHER NOLAN et XAVIER DOLAN... Quand il me reste du temps, je dévore les écrits de DANY LAFERRIÈRE, MAXIME CHATTAM et, pourquoi pas... INDIA DESJARDINS !
Cette entrée a été publiée dans Reporter-Spectateur, Spectacle, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.
0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *