1 février 2011

Une musique… Étonnante !

Le théâtre, pas de doute, il faut y être. Là. Présent. Le coeur et la tête ouverts, prêts à reçevoir l’énergie que les comédiens réussiront à nous transmettre.

Et c’est exactement ce qui s’est passé samedi en soirée.

Deux comédiens (Jean Marchand et Émile Proulx-Cloutier), un piano, un huis clos… Et une étonnante décharge électrique. Là, devant nous, s’est produit la chimie. La fusion entre les comédiens, leurs deux personnages et nous, le public.

L’histoire aurait pu être d’un ennui mortel.

Vienne. 1986. Un studio de pratique. Un pianiste américain (Proulx-Cloutier), là pour rencontrer un grand professeur de piano, mais qui se retrouve avec un professeur de chant (Marchand)!

“Une musique inquiétante” devient alors une histoire de passion. De la recherche de cette flamme au fond de notre ventre qui nous permet d’aller au-delà de la technique et de simplement laisser couler l’émotion. Une quête identitaire frappante.

La musique. Au coeur du récit, tout comme la poésie. Jamais de façon banale. Jamais de façon monotone. La musique qui transporte. Qui électrocute… Du haut au bas de l’échine.

Un deux heures de théâtre où j’ai écouté les mots. Senti les douces vibrations de la musique.

Deux heures qui ont passé si vite.

Jamais en début de saison, au moment de l’abonnement, j’aurais pensé que cette pièce deviendrait un coup de coeur. Jamais.

Les comédiens, à la très appréciée rencontre d’après spectacle, demandaient gentiment à ceux qui avaient aimé leur soirée de passer le mot et d’encourager les gens à se déplacer voir la pièce dans leur coin de pays…

Chose dite, chose faite.

Consultez l’horaire de la tournée

* * * * * * * ** * * * * * * *

PIÉGÉ PAR LE CATHODIQUE :   Je regarde habituellement les séries télé en rafale une fois qu’elles sont sur DVD… Je me suis, par contre, accroché les pieds dans TOUTE LA VÉRITÉ le lundi soir 21h00 sur les ondes de TVA. À mon avis, une belle série de qualité qui met entre autres en vedette Émile Proulx-Cloutier (Ha! Ha! Comme vous voyez je ne dis jamais rien pour rien et je suis capable de faire d’impressionants liens !).

* * * * * * * ** * * * * * * *

RENDEZ-VOUS AVEC ADAMUS : Philippe Papineau, chroniqueur culturel au journal LE DEVOIR, a qualifié le spectacle de BERNARD ADAMUS deuxième meilleur spectacle Québécois de 2010 derrière “Cubes Rubiques” de MALAJUBE.     

Adamus et sa bande seront au Cabaret-Théâtre du Vieux-St-Jean le 3 mars prochain dans le cadre des très (très) éclectiques “JEUDIS SHOWS” pour la modique somme de 7,50$…

Vous, vous faites évidemment ce que vous voulez, mais moi je ne manquerai pas ça pour tout l’or du monde. Oh que non !

Je reviendrai plus longuement sur la “bibitte” Adamus après la performance.

Sur ce, soyez curieux !

f_marchesseault@hotmail.com
www.facebook.com/francois.marchesseault

À propos de Francois Marchesseault

Théâtre, musique, cinéma et littérature, je suis un passionné de culture. Abonné du théâtre à la SPEC depuis déjà plusieurs années j'y ai vu toutes les pièces présentées depuis la saison 2008-2009... J'y ai ovationné avec sincérité les pièces MY FAIR LADY, TÉNOR RECHERCHÉ, UNE VRAIE FAUSSE COURSE À LA CHEFFERIE et RAIN pour en nommer que quatre sur ohhhh combien ! En musique et en chanson, de l'OSM en passant par les CHARBONNIERS DE L'ENFER, TOOL, COLDPLAY, KATERINE et PIERRE LAPOINTE, j'ai à ce jour usé mes mains et ma voix dans des centaines de spectacles. Au cinéma, j'ai été surtout happé par les caméras de JEAN BECKER, WOODY ALLEN, CHRISTOPHER NOLAN et XAVIER DOLAN... Quand il me reste du temps, je dévore les écrits de DANY LAFERRIÈRE, MAXIME CHATTAM et, pourquoi pas... INDIA DESJARDINS !
Cette entrée a été publiée dans Reporter-Spectateur, Spectacle, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.
0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *